FDCS CONSEIL

FDCS conseil est un organisme de formation, un centre de bilan de compétences et un cabinet de conseil en ressources humaines qui a choisi de travailler au service des entreprises et du service public en leur offrant un service de proximité et sur mesure.

mardi 21 septembre 2021

 La valorisation des collaborateurs

Valoriser, c’est accorder une valeur à un résultat, un effort, un comportement. Tout comme la reconnaissance, la valorisation est un outil pour motiver, soutenir et fidéliser les collaborateurs.

Les collaborateurs sont le cœur de l’entreprise et ils doivent sentir que leurs compétences ou expérience  et les travaux qui en découlent, ont contribués de près ou de loin au rayonnement et au développement de l’entreprise.

Il est important de valoriser les collaborateurs à la fois pour ce qu’ils sont et pour ce qu’ils font. 

On peut donc valoriser :

  • Les réussites
  • La performance
  • Les initiatives
  • La créativité
  • Le savoir-faire
  • Les connaissances
  • Le savoir être, les aptitudes

 On peut valoriser :

  • Par des feedbacks positifs réguliers
  • En proposant la participation à des projets transversaux
  • Par la formation continue
  • Par l’évolution de carrière
  • Par l’acquisition ou la validation de diplôme

 La valorisation doit être authentique, individualisée et intervenir après l’action à valoriser.

 LE LIVRET D’ACCUEIL

Intégrer un nouveau salarié est un véritable enjeu stratégique pour une entreprise et plus particulièrement pour le service RH et le manager. L’intégration donne une première image de l’entreprise et de l’intérêt qu’elle accorde à ses nouveaux collaborateurs.

Tout nouveau collaborateur apprécie de se savoir attendu et pris en compte lors de sa prise de fonction. Outre les diverses démarches et process mis en place, remettre un livret d’accueil qui permet au nouveau salarié de se familiariser rapidement avec son nouvel environnement professionnel est un réel atout pour favoriser la motivation et la fidélisation.

Le livret d’accueil constitue un élément clé du processus d’intégration. Réalisé par le service RH, il est remis au salarié à sa prise de poste. Il a pour but de permettre au nouveau collaborateur de faire connaissance avec l’entreprise (son fonctionnement et ses valeurs) et de comprendre son organisation.

Pourquoi mettre en place un livret d’accueil ? Que peut-il contenir ?

Pourquoi mettre en place un livret d’accueil

Selon un article paru dans le magazine Forbes « Pourquoi l’Onboarding représente un enjeu majeur ? » 22% du Turn-over des salariés se produit lors des 45 premiers jours, et 4% des nouveaux collaborateurs rompent leur contrat au cours du premier jour.

Le livret d’accueil contribue, en plus des autres processus mis en place à fidéliser le collaborateur dès son intégration dans l’entreprise. De plus, il permet au nouveau salarié d’être plus autonome surtout si vous intégrer dans votre livret les process les plus importants pour lui.

Il peut contenir :

·      Un mot d’accueil du dirigeant ou DRH

·      La présentation de l’entreprise (statut, histoire, organisation)

·      Le cadre juridique (règlement intérieur, convention collective etc …)

·      Le cadre de vie au travail (horaires, congés, restauration, paye etc…)

·      La vie pratique (stationnement, plan d’accès, moyens de communication…)

·      La santé et sécurité au travail (médecin travail, règles sécurité etc…)

·      Les instances représentatives du personnel

·      La formation professionnelle

Important : Faites en sorte que le livret d’accueil soit accessible à tous et qu’il soit mis à jour régulièrement.

 La collecte des contributions de formation professionnelle

et de la taxe d’apprentissage.

A compter de 2022, c’est l’Urssaf qui sera chargée de collecter les contributions de formation professionnelle et la taxe d’apprentissage.

Cette évolution s’inscrit dans une dynamique qui tend progressivement à faire de l’Urssaf l’interlocuteur des employeurs pour la plus grande partie de leurs cotisations.

A partir de 2022, l’Urssaf assurera la collecte des contributions légales suivantes :

·        la contribution à la formation professionnelle (CFP) ;

·        la contribution au CPF-CDD (contribution dédiée au financement du compte personnel de formation pour les titulaires de CDD) ;

·        la taxe d’apprentissage (part principale et solde) ;

·        la contribution supplémentaire à l’apprentissage (CSA).

A compter du 5 ou 15 février 2022 : l’employeur déclarera et réglera chaque mois en DSN, selon les mêmes modalités que l’ensemble des cotisations sociales, la CFP, la contribution au CPF-CDD ainsi que la part principale de la taxe d’apprentissage auprès de l’Urssaf.

Le 5 avril 2023 : l’entreprise de 250 salariés et plus déclarera en DSN et règlera annuellement la CSA due au titre de la masse salariale 2022 auprès de l’Urssaf.

Le 5 ou 15 mai 2023 : l'employeur déclarera en DSN et réglera annuellement le solde de la taxe d’apprentissage due au titre de la masse salariale 2022 auprès de l’Urssaf.

Les versements volontaires de formation professionnelle ne sont pas concernés par ces évolutions : ils continueront à être collectés par les OPCO.

 

Source : Urssaf.fr

lundi 10 mai 2021

 Bilan et réflexion sur son parcours professionnel

 Nous aspirons tous à avoir une vie idéale, à trouver ce juste équilibre entre des envies personnelles et professionnelles. Mais si ce souhait était réalisable ….

Faire un bilan de compétences, c’est prendre conscience du positif de sa vie et trouver un nouvel élan sur son poste. Cela permet d’identifier une piste d’évolution dans son entreprise et avoir un regain de motivation.

 Moins de 5% des salariés qui effectuent un bilan de compétences, réalisent une reconversion totale et moins de 10%, changent d’entreprise. Le bilan génère donc très peu de départ. Par contre, le niveau de motivation ou d’attachement à son entreprise augmente considérablement.

 Si la réalisation d’un bilan de compétences était source d’épanouissement mais aussi de motivation ou de remotivation professionnelle….

 Entreprises et DRH, avez-vous pensé à proposer un bilan à vos salariés comme outil de fidélisation, de remotivation et de développement des compétences  ?

Contactez-nous pour plus d'informations sur la mise en place du bilan de compétences dans votre entreprise.

 Formation en digital Learning

Notre catalogue de formation en digital Learning (formation à distance + classe virtuelle + tutorat) s’étoffe. Nous vous proposons notre dernière formation « savoir lâcher-prise ». Cette formation permet d’appréhender le lâcher-prise, d’identifier les freins au lâcher-prise et d’acquérir des outils pour mieux lâcher-prise. Cliquer pour accéder à la formation

Toutes les formations en digital Learning sont également réalisables en présentiel.

Contactez-nous pour obtenir le programme et les tarifs.

 Saisie des heures DIF sur le compte CPF : Dernier délai !

Pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire, un délai de 6 mois est accordé pour saisir les droits DIF sur le compte CPF. Si vous avez exercé une activité de droit privé avant le 31 décembre 2014, vous avez désormais jusqu'au 30 juin 2021 pour saisir votre solde d’heures de DIF sur votre compte formation.

Où trouver le solde d’heures de DIF ?

Il est inscrit sur le bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015 ou sur une attestation de droits fournie par l’employeur ou encore, sur le dernier certificat de travail. Ce justificatif est à télécharger sur votre compte CPF afin de justifier le montant saisi.

Si vous avez des difficultés pour retrouver ces documents, vous devez contacter le service client en utilisant le formulaire de contact sur votre compte CPF.

Comment saisir les heures DIF ?

Sur l’application mobile ou le portail Mon Compte Formation :

  1. Se connecter sur la page « Mes droits formation »
  2. Cliquer sur "Saisir mes heures DIF "
  3. Inscrire le montant puis télécharger le justificatif
  4. Enregistrer.

jeudi 18 mars 2021

Dernier délai DIF/CPF

Pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire, un délai de 6 mois est accordé pour saisir les droits DIF sur le compte CPF. Vous avez désormais jusqu'au 30 juin 2021 ,si vous avez exercé une activité de droit privé avant le 31 décembre 2014, pour saisir votre solde de d’heures de DIF sur votre compte formation. 

Où trouver le solde d’heures de DIF ?

Il est inscrit sur le bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015, ou sur une attestation de droits fournie par l’employeur, ou sur le dernier certificat de travail. Ce justificatif est demandé lors de la saisie afin de contrôler le montant saisi. Si vous avez des difficultés pour retrouvez ces documents, vous êtes devez contacter le service client en utilisant le formulaire de contact sur votre compte CPF. 

Comment saisir les heures DIF ? 

Sur l’application mobile ou le portail Mon Compte Formation : 
1. Se connecter, sur la page « Mes droits formation » 
2. Cliquer sur "Saisir mes heures DIF " 
3. Saisir un montant puis télécharger le justificatif 4. Enregistrer.

mercredi 17 mars 2021

Jurisprudence Télétravail

Le tribunal judiciaire de Nanterre vient de juger qu’un employeur qui attribue des titres-restaurant à ses salariés peut cesser d’en faire bénéficier les télétravailleurs. Il s’en justifie en avançant que les situations ne sont pas comparables, les télétravailleurs pouvant se restaurer à leur domicile et éviter ainsi le surcoût d’une restauration prise hors de chez eux. Réf : TJ Nanterre, 10 mars 2021, n° 20/09616

La décision du tribunal judiciaire de Nanterre doit bien entendu être prise avec les précautions d’usage (il s’agit d’un jugement de première instance). A voir les résultats en appel, voire devant la Cour de cassation.

mercredi 3 février 2021

 Nos actions de formation éligibles au FNE-Formation

Depuis le 1er septembre 2020, nous vous proposons divers formats pour suivre nos formations : présentiel en petit groupe pour respecter les règles sanitaires, classe virtuelle via Zoom ou en Digital Learning via notre plateforme de E-learning tutoré.

Notre plateforme permet aux stagiaires de :

  • suivre les formations à leur rythme durant la période d’ouverture de la session avec des vidéos et des ressources associées,
  • d'échanger entre eux ou avec le formateur (trice) via le forum,
  • d’appliquer concrètement les acquis à travers des exercices ou des mises en situation
  • d’évaluer régulièrement leurs progrès avec des quizz tout en étant tutorés par le formateur.
  • Un examen final permet de valider les acquis et d’obtenir un certificat de réussite.

N’hésitez-pas à consulter notre plateforme et contactez-nous pour vos projets.

 Evolution du FNE-Formation 2021

En avril dernier, le dispositif FNE-Formation a été modifié temporairement afin de permettre la prise en charge de coûts pédagogiques à toutes les entreprises ayant des salariés en chômage partiel.

Véritable levier pour le développement des compétences des salariés, le dispositif sera reconduit en 2021, dans  le cadre du plan de relance avec FNE-Formation Rebond. Pour autant, ses conditions d’accès évoluent. Voici ce qu’il faut retenir :

A qui s’adresse le FNE-Formation Rebond ?

  • Toutes les entreprises qui ont obtenu une autorisation d’activité partielle (AP) ou une autorisation d’activité partielle longue durée (APLD) en raison de la pandémie sont concernées par le FNE-Formation. Il n’y a pas de condition de taille ou de secteur d’activité.

  • A partir de février 2021, le dispositif s’ouvre aux entreprises de plus de 1.000 salariés présentant des difficultés économiques liées à la crise sanitaire, mais non concernées par l’activité partielle.

Quelle prise en charge au titre du FNE-Formation (en attente officialisation courant février) ?

  • 100% pour les entreprises de -300 salariés en AP ou APLD
  • 70% (AP) ou 80% (APLD) pour les entreprises de plus de 300 salariés
  • 40% de prise en charge pour les entreprise de +1000 salariés qui sont en difficulté mais hors activité partielle

Quelles actions de formations sont concernées par le FNE-Formation ?

  • Les actions de formation de toute nature, qu’elles soient qualifiantes/certifiantes ou non, tant qu’elles répondent à la définition légale d’une action de formation professionnelle.
  • Les bilans de compétence
  • Les actions de Validation des Acquis de l’Expérience
  • Les actions du plan de développement des compétences mais également les actions suivies dans le cadre du CPF (pour la partie non financée par le CPF).

La formation ne peut avoir lieu dans l’entreprise car l’activité partielle doit être clairement distinguée du travail. Les formations se font donc en ligne ou chez l’organisme de formation en présentiel.

Toutes les durées de formation sont envisageables : très courtes (1 à 2 jours) ou formations de longue durée (12 mois voire plus). Toutefois, la durée de la formation ne peut excéder celle de l’activité partielle.

Dans le cadre du financement de son dossier FNE, la demande se fait auprès de votre OPCO. L’entreprise peut demander une subrogation pour ne pas avoir à avancer les frais, auquel cas l’OPCO paye directement l’organisme de formation.